Granada et sa merveille

1

15 juillet 2012 par lavieandalouse

« L’Alhambra ! l’Alhambra, palais que les génies / Ont doré comme un rêve et rempli d’harmonies, Forteresse aux créneaux festonnés et croulants »

V. Hugo, L’Orient

A seulement 1h30 de Grenade, j’ai donc consacré ma première visite hors de Malaga à l’Alhambra (avec mes parents en week-end par ici). Le guide vert promettait une visite à trois étoiles, et nous n’avons pas été déçu !

La Alhambra y el Generalife sont un ensemble de bâtiments fortifiés situés sur la colline qui surplombe Grenade. (Et en y allant à pied, on comprend bien le sens du mot « surplomber »…) Palais, zones militaires (Alcazaba), jardins, bassins d’eau, mosquée puis église, l’ensemble est fastueux et magnifique !

C’est Muhammad I, fondateur de la dynastie des Nasrides, qui entrepris la construction de cette ville fortifiée en 1238. Puis les monarques et sultans qui lui succédèrent firent construire leur propre palais dans l’enceinte de l’Alhambra. L’ensemble du Palacio del Mexuar (Ismail I 1314-1325), du Palacio de Comares (Yusuf I 1333-1354) et du Palacio de los Leones (Muhammad V 1362-1391) forme les Palais Nasrides, réputés pour leur finesse architecturale, et leur ambiance Mille et une nuits. D’ailleurs, pendant toute la visite, la chanson du générique de Princesse Shérérazade ne m’a pas quitté ! Nous n’avons pas visité les intérieurs, la visite des jardins et extérieurs durant déjà une demi-journée. Retour sur le petit topo historique -> A la reconquête catholique de la ville, les Rois Catholiques firent de l’Alhambra leur Casa Real et entreprirent diverses modifications. C’est ainsi que furent détruits les bains royaux, puisqu’ils signifiaient la foi musulmane, ainsi que la mosquée. C’est sur ses ruines que fut bâtie la Santa Maria de la Alhambra. En 1526, suite à son voyage de noce, Charles Quint  fait construire son palais, Palacio de Carlos V. Cette construction, œuvre classique de la Renaissance, reste inachevée.

Construit en 1319, le Generalife était le palais d’été du souverain, où il se réfugiait pour « fuir la vie officielle du palais ». Fuir…nan en fait je vois pas bien comment il pouvait fuir en allant dans un palais juste à côté des résidences officielles…Mais bon, c’est tout aussi beau!

Puis après cette belle visite de l’Alhambra, nous sommes descendus dans le centre ville de Grenade. Une bonne glace goût mojito, un incendie dans l’immeuble de la glacerie, et on repart !

Le quartier de la Cathédrale est sympa avec ses petites rues pleines de boutiques et de bars 🙂 Par contre, la cathédrale en elle-même n’a rien d’exceptionnel… Les autres bâtiments sont construits tellement près d’elle qu’on ne peut pas la regarder correctement!

PS: Un coucou à nos amis de l’Union Européenne qui nous ont indiqué le chemin!

Publicités

Une réflexion sur “Granada et sa merveille

  1. Il faut absolument que tu y retournes pour voir les quartiers de l’Albaicín et du Sacromonte, qui rendent dingue de cette ville…!
    Jolie citation…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :